FSE

FSE

Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Social Européen (FSE) est le principal instrument financier de l'Union européenne pour la mise en oeuvre de la stratégie européenne pour l'emploi. En renforçant les possibilités d'emploi, le FSE s'intègre pleinement dans la réalisation des objectifs définis lors des Conseils européens de Lisbonne (2000) et de Göteborg (2001) et participe ainsi au renforcement de la cohésion économique, sociale et territoriale de l'UE.

Consultez la site internet consacré au FSE sur le portail de l'Union européenne

Les types d'actions soutenues :

Le règlement du FSE pour la période 2007-2013 prévoit un cadre commun pour les interventions du fonds à travers l'Union européenne. Il comprend les 4 priorités suivantes :

  • Contribuer à l'adaptation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques
  • Améliorer l'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi
  • Renforcer la cohésion sociale, favoriser l'inclusion sociale et lutter contre les discriminations
  • Investir dans le capital humain et la mise en réseau, l'innovation et les actions transnationales

Pour la période 2007-2013, le FSE intervient en France et en Pays de la Loire au titre de l'objectif  "Compétitivité régionale et emploi".

Télécharger le document de mise en œuvre du FSE pour la région Pays de la Loire (mise à jour en décembre 2011)

Télécharger le programme opérationnel national du FSE (mis à jour en juin 2010)

Consultez le site national du FSE

FSE - Axe 1 : Adaptation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques

Cet axe politique a pour objectif de contribuer à mettre en place un système plus efficace d'anticipation et de gestion des restructurations sur le territoire régional. Il doit participer au maintien et au reclassement des travailleurs âgés dans l'emploi mais aussi développer un meilleur accès à la formation pour les travailleurs peu qualifiés et les salariés des PME et TPE ainsi qu'à améliorer l'apprentissage

FSE - Axe 2 : Accès à l'emploi des demandeurs d'emploi

Cet axe vise à augmenter le taux d'emploi des jeunes, des seniors et des populations issues de l'immigration. Il doit se traduire par un effort accru de résorption du chômage grâce à une meilleure efficacité du service public de l'emploi. Il contribue à l'amélioration de la formation des jeunes et des adultes et au retour à l'emploi des femmes et des chômeurs de plus de 50 ans.

FSE - Axe 3 : Renforcer la cohésion sociale, favoriser l'inclusion sociale et lutter contre les discriminations

 

Cet axe vise la réduction des inégalités territoriales face à l'emploi, et l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Il participe également à la lutte contre les discriminations , pour la diversité et l'inclusion sociale ainsi qu'à la réduction de l'échec scolaire.

Il contribue ainsi au renforcement de la cohésion sociale, notamment dans les quartiers défavorisés.

Le FSE renforce les moyens et optimise les démarches coordonnées entreprises à l'échelle régionale, départementale et locale pour favoriser l'insertion et l'accès à l'emploi des jeunes et adultes en difficulté, ainsi que des bénéficiaires des minima sociaux. Il encourage la lutte contre les discriminations et la lutte contre le décrochage scolaire.

A cette fin, le FSE intervient tout particulièrement pour appuyer l'action des collectivités territoriales et des acteurs locaux dans une logique de projet global et intégré, et dans le cadre d'une action territorialisée qui organise coordination et mise en synergie.

 

FSE - Axe 4 : Investir dans le capital humain et la mise en réseau, l'innovation et les actions transnationales

Cet axe regroupe un ensemble d'actions dont le point commun est la recherche  d'effets à caractère systémique en complément de la recherche d'effets centrés sur les publics, prépondérante dans les trois premiers axes; il vise à obtenir des effets structurants et à produire les changements nécessaires pour améliorer qualitativement la mise en oeuvre des politiques publiques, en lien direct avec l'emploi. Son obljectif global est l'amélioration, le renforcement et la mise en cohérence de l'offre de formation, d'orientation et d'insertion.

Il participe à l'émergence de cette offre et à l'émergence et à la diffusion de son renouvellement en s'appuyant sur trois facteurs déterminants :

  • l'amélioration de l'investissement dans le capital humain;

  • une meilleure gouvernance favorisant favorisant les partenariats et la mis en réseau pour l'emploi et l'inclusion;

  • l'innovation et le renforcement des actions transnationales ou interrégionnales ainsi que les initiatives locales.