Recherche Par Fond

10 erreurs à éviter avec son slow cooker

Le Leader / mars 15, 2021

Personne ne peut rester insensible devant un plat préparé à la mijoteuse. Cependant, les recettes avec cet appareil ne réussiront qu’en respectant un certain nombre de règles.

Les coupes pour la viande

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, les coupes de viandes haut de gamme ne sont pas la meilleure solution pour une recette à la mijoteuse slow cooker. Je vous conseille plutôt des coupes coriaces. Vous m’en direz des nouvelles.

Mijoteuse slow cooker
Quelles sont les erreurs à éviter avec le slow-cooker ?

Les légumes

La vue de la viande tendre que l’on peut couper facilement à la fourchette procure une sensation spéciale. Lorsqu’en plus elle fond délicatement dans la bouche, nous avons tous l’impression d’être aux anges. Par contre, on ne peut pas toujours être certain d’obtenir satisfaction avec des légumes dans le slow cooker. En effet, avec cet appareil, vous ne pourrez définitivement plus respecter les consignes de la manière traditionnelle de cuire les légumes. L’exemple le plus simple est celui des pommes de terre ou des carottes que vous devrez ajouter en toute fin de recette, soit 45 minutes avant la fin de la cuisson. Vous pouvez également faire cuire partiellement les légumes la veille de la réalisation de votre recette. Ainsi, ils ne passeront qu’un quart d’heure dans la mijoteuse. Je commande particulièrement ce procédé lorsqu’il s’agit de légumes fragiles.

Le temps accordé à la cuisson

Il n’existe pas de norme autour du temps de cuisson. Celui-ci change constamment au gré des recettes et du type de mijoteuse que vous utilisez pour votre cuisine. En effet, je n’ai jamais vu de plat trop cuit qui soit bon à la consommation. Pour un début, il peut y avoir quelques complications, et elles sont acceptables. Toutefois, dès que vous aurez apprivoisé la machine et visité toutes vos recettes préférées, vous pourrez évaluer habilement le temps de cuisson nécessaire pour chaque préparation.

Les différentes saveurs

Je me suis rendu compte que la mijoteuse avait cette particularité de laisser s’atténuer les parfums. Il ne s’agit pas spécialement d’un défaut, mais je vous conseille vivement d’en tenir compte lorsque vous souhaitez cuisiner avec cet appareil. Laissez de côté les aromates et les herbes fraîches en début de cuisson. Vous ne les ajouterez qu’en toute fin.

Le rôtissage

Vous voulez que votre sauce soit la plus savoureuse possible ? Ne mettez pas directement les viandes dans la mijoteuse. Il est plutôt recommandé de les faire rôtir en amont. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. Par contre, je vous recommande ce comparatif des meilleurs cocottes minutte de Karlstein.

L’ajout de liquides

Même avec de l’expérience, l’ajout de liquides en excès est une erreur que certaines personnes commettent assez souvent. Ce n’est pas toujours de leur faute. Je suis moi-même conscient de l’influence de la cuisson traditionnelle qui demande une quantité importante de bouillon. Toutefois, vous ne devez pas perdre de vue le fait qu’il s’agit ici d’une mijoteuse. Cet appareil est conçu pour accueillir une quantité précise de liquide. De plus, contrairement à la cocotte-minute, une partie du liquide ne s’évapore pas dans une mijoteuse.

Les pâtes

Vous vous souvenez du principe de dernière minute que j’ai recommandé pour les herbes et les aromates et les herbes ? Je vous conseille de l’appliquer également ici. Ajoutez les pâtes de préférence vers la fin de la cuisson, ou de préférence, une demi-heure avant la fin de la cuisson. Si elles entrent beaucoup trop tôt dans la recette, vous devez vous attendre à retrouver de la bouillie à la place de vos pâtes. Ce conseil est aussi valable pour le riz.

Les poissons

Les poissons ont une chair très délicate. Ils ne sont donc pas compatibles avec la cuisson longue qui est le propre de la mijoteuse. Vous pouvez utiliser un autre moyen pour les préparer séparément si vous en avez obligatoirement besoin dans le cadre d’une recette.

La viande de volaille

Le problème ici est semblable à celui qu’on rencontre avec le poisson. Si vous mettez de la volaille dans votre mijoteuse, attendez-vous à un résultat qui ne sera pas à votre goût. Cela ne signifie pas pour autant que les volailles sont totalement incompatibles avec la mijoteuse. Vous pouvez très bien faire cuire des cuisses. Quant aux poitrines, elles nécessiteront une surveillance accrue. En effet, leur cuisson doit se faire à basse température et celle-ci ne doit pas excéder 4 heures.

Les mélanges d’aliments

Enfin, l’une des erreurs les plus courantes est de ne pas prendre en compte les spécificités de chaque ingrédient et de mélanger les aliments. En tant que cuisinier averti, vous devez savoir que tous les ingrédients ne demandent pas les mêmes étapes de cuissons. Pour réussir votre cuisson à la mijoteuse, je vous conseille de mettre vos principes et convictions de côté. Même si vous ne le faisiez pas avant, il est grand temps de soulever le couvercle pendant la cuisson pour tout vérifier par vous-même.